Comment organiser un tour culinaire axé sur les street foods en Asie ?

février 12, 2024

Si vous êtes friands de voyages et de food, cette idée va réveiller votre intérêt. Imaginez-vous parcourir les rues de l’Asie, savourant les spécialités que chaque pays a à offrir, sentant les saveurs exotiques de chaque plat. Vous l’avez compris, nous allons vous guider pour organiser le voyage culinaire parfait en Asie, à la découverte de la street food ! Certes, il ne s’agit pas de votre restaurant classique, mais la simplicité de la street food représente le cœur et l’âme de la cuisine asiatique.

Où commencer votre tour culinaire ?

Vous vous demandez peut-être par quel pays vous devriez commencer ce périple culinaire. Voici notre proposition : commencez votre tour en Malaisie. Située au cœur de l’Asie du Sud-Est, ce pays est un véritable melting-pot culturel et culinaire. Vous trouverez dans chaque quartier des restaurants de rue proposant une incroyable diversité de plats.

A lire également : Où apprendre les techniques de cuisine moléculaire en Espagne ?

La Malaisie : un mélange de saveurs

En Malaisie, vous serez émerveillés par les saveurs que vous découvrirez. Les cuisines malaisienne, chinoise et indienne se mélangent pour créer des plats uniques. Le Nasi Lemak, un plat national à base de riz cuit dans du lait de coco, est à ne pas manquer. Les nouilles Penang Char Kway Teow, sautées avec des crevettes et des œufs, sont une autre spécialité délicieuse que vous trouverez dans chaque quartier.

Le Vietnam : terre des pho et des banh mi

Après la Malaisie, cap sur le Vietnam, où vous pourrez déguster l’un des plats les plus emblématiques de l’Asie : le pho. Ce bouillon de nouilles à base de bœuf ou de poulet est un incontournable. Quant au Bánh Mì, c’est un sandwich vietnamien servi dans une baguette croustillante remplie de différents produits, tels que du porc, des légumes marinés, et de la coriandre.

Lire également : Comment faire une randonnée à cheval dans la steppe mongole ?

La Thaïlande : paradis des saveurs

La cuisine thaïlandaise est largement appréciée pour sa complexité et sa diversité de saveurs. Le pad thaï, des nouilles sautées avec des œufs, des crevettes et des cacahuètes, est un plat à ne pas manquer. Le Som Tam, une salade piquante de papaye verte, est également incontournable.

L’Australie : une pause occidentale en Asie

Alors, pourquoi l’Australie dans un tour culinaire asiatique ? Bien que ce pays ne fasse pas partie de l’Asie, il possède une influence asiatique significative dans sa cuisine de rue. À Sydney ou à Melbourne, vous trouverez d’excellents restaurants de rue proposant des plats asiatiques. Faites une pause avec une bière artisanale australienne avant de vous lancer dans la dernière étape de votre tour.

Le Japon : la fin d’un voyage culinaire

Le Japon est le dernier arrêt de votre voyage. Le pays du Soleil-Levant est réputé pour ses spécialités, dont le sushi, le yakitori et le ramen. Dans chaque quartier, vous trouverez des restaurants d’udon, des stands de takoyaki et des bars à sushi où vous pourrez déguster les produits frais de la mer.

N’oubliez pas que l’important dans ce tour culinaire n’est pas seulement de manger, mais aussi de découvrir les saveurs et les cultures des pays que vous visiterez. Alors, bon voyage et bon appétit !

Veuillez noter que les prix peuvent varier en fonction des restaurants et des quartiers. Il est recommandé de faire des recherches et de planifier en conséquence pour profiter au mieux de votre voyage culinaire.

Hong Kong : Un arrêt obligatoire pour les amateurs de dim sum

Après l’Australie, le prochain arrêt de votre voyage culinaire en Asie est Hong Kong. Cette ville est un paradis pour les amateurs de street food. En vous promenant dans ses rues animées, vous serez impressionnés par la diversité des plats offerts. Des échoppes de nouilles aux stands de dim sum, chaque coin de rue offre une expérience culinaire unique.

Les dim sum, ces petites bouchées cuites à la vapeur, sont un incontournable de la cuisine hongkongaise. Vous trouverez une variété de dim sum, des boulettes de crevettes aux rouleaux de printemps, en passant par les brioche à la vapeur farcies au porc. Accompagnez votre dégustation d’un thé Oolong pour une expérience authentique.

D’autre part, Hong Kong est aussi célèbre pour ses nouilles de riz sautées, servies avec une variété de viandes et de légumes, et assaisonnées avec une délicieuse sauce soja. Ce plat est souvent consommé pour le déjeuner ou le dîner dans les restaurants locaux ou dans les food trucks.

En outre, Hong Kong est également connu pour ses desserts. Ne manquez pas le fameux "pudding à la mangue", un dessert à base de lait de coco, de mangue fraîche et de perles de tapioca.

La Nouvelle-Zélande : Un tour du monde culinaire en un seul pays

Même si la Nouvelle Zélande n’est pas techniquement en Asie, c’est une étape à ne pas manquer lors de votre tour monde culinaire. Ce pays est réputé pour son influence asiatique en matière de cuisine de rue.

À Auckland, par exemple, vous pouvez vous régaler de plats asiatiques authentiques tels que le Pad Thai, les dumplings chinois ou le sushi japonais dans les nombreux food trucks de la ville. Les chefs de ces camions ont souvent voyagé à travers l’Asie et ont ramené avec eux les recettes traditionnelles de ces pays.

Mais la Nouvelle Zélande a également ses propres spécialités culinaires. Parmi elles, le Hangi, un plat traditionnel Maori cuit dans un four creusé dans le sol. Il s’agit d’une combinaison de viandes et de légumes, dont la patate douce, qui est lentement cuite à la vapeur sous terre.

Conclusion

Organiser un tour culinaire axé sur la street food en Asie est une aventure passionnante qui vous emmène à la découverte des saveurs et des cultures de différents pays asiatiques. De la Malaisie à la Nouvelle-Zélande, en passant par Hong Kong, chaque pays vous offre une palette de saveurs uniques à découvrir.

En dégustant la cuisine de rue, vous ne vous contentez pas de manger, mais vous vivez une expérience qui vous plonge au cœur de la culture locale. La street food est plus qu’un simple fast food, c’est une invitation à explorer l’âme culinaire d’un pays.

Avec une bonne planification et une ouverture d’esprit, vous pouvez profiter pleinement de ce voyage culinaire, que ce soit en savourant un bol de Pho au Vietnam, en dévorant des Dim Sum à Hong Kong ou en dégustant un Hangi en Nouvelle Zélande. Et n’oubliez pas, il y a toujours de nouveaux plats à découvrir et de nouveaux pays d’Asie à explorer. Alors, à quand votre prochain food tour ?